Demande de rappel téléphonique S'inscrire à la lettre d'information

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nouvelle Loi > Votre mort numérique (après votre décès physique), l’avez vous prévue ?

Votre mort numérique (après votre décès physique), l’avez vous prévue ?

23 11

Catégories : Nouvelle Loi

testament mort numérique Internet

Une très grande partie de votre vie est désormais sur Internet.

Des machines ont en mémoire vos codes d’accès, la liste de vos amis, vos followers, la liste de vos préférences...

Et que dire de vos photos et documents personnels que vous avez sauvegardés dans le Cloud !

Que vont-ils devenir après votre décès ?

Peut-être voudriez-vous aussi que quelqu’un prenne en charge un message à diffuser ou ferme votre compte ?

Grace à une nouvelle Loi française, vous avez la meilleure solution.

En effet, la Loi pour une République numérique publiée au Journal Officiel de la République française le 6 octobre 2016, s’intéresse à votre mort numérique.

Ainsi, dans cette Loi il est précisé que « toute personne peut prévoir des directives relatives à la conservation, à l’effacement et à la communication de ses données à caractère personnel après son décès ». L’article ajoute que ces directives peuvent être enregistrées auprès d’un tiers de confiance certifié.

Vous pourrez surtout remettre à ce tiers de confiance les identifiants et codes d’accès de vos comptes, lequel pourra ainsi procéder à des publications sur vos comptes Facebook, Twitter ou autres pour évoquer vos pensées, vos œuvres.... Cela va donc au-delà même de la question des seules données.

Ce nouveau testament numérique est il vraiment utile ?

Assurément OUI

En effet, la Loi informatique et libertés de la CNIL intègre un nouvel article 40-1 III qui dispose que « en l’absence de directives (…) les héritiers de la personne concernée peuvent exercer après son décès … ».

Autrement dit, si vous n’avez rien prévu, vos héritiers pourront agir et faire ce qu’ils veulent de vos comptes et données sur Internet et là, danger !

C’est aussi un moyen de stopper les services internet qui pourraient tenter de s’approprier vos données devenues en déshérence suite à votre décès.

Avez-vous vraiment envie que Facebook devienne propriétaire de vos photos et souvenir ?

Il vous appartient désormais de choisir votre mort numérique.

Contactez-moi pour de plus amples renseignements.

 

 

Rejoignons-nous sur Facebook Echangeons sur LinkedIn

Évaluation gratuite de votre dossier

* Champs requis

Newsletter gratuite

Maître Apelbaum vous conseille et répond précisément aux questions que vous vous posez. Dans un but d'accompagnement, à chaque situation : sa solution. Inscrivez-vous à notre lettre d'information.