Vous êtes ici : Accueil > Actualités > DIVORCE & SEPARATION > Médiator, la justice pénale s'empare du dossier

Médiator, la justice pénale s'empare du dossier

Le 13 février 2011
MEDIATOR PENAL CORRECTIONNEL DELIT

Suites du scandale du Mediator. Vendredi, la 15e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Nanterre (Hauts-de-Seine) a décidé d’ouvrir une procédure pénale pour « tromperie aggravée » lors d’une audience technique, dite de fixation.

Le tribunal correctionnel de Nanterre s’est déclaré compétent pour examiner une procédure contre les Laboratoires Servier pour "tromperie" dans l’affaire du Mediator.

L’audience est prévue pour septembre, et l’enquête devrait être regroupée à Paris. Le patron du laboratoire Jacques Servier, 88 ans, fondateur du groupe pharmaceutique, est cité devant le tribunal de Nanterre.

La justice, saisie de nombreuses plaintes, a aussi ordonné plusieurs expertises médicales pour déterminer les liens entre la prise de Mediator et les problèmes de santé des patients.

Les laboratoires Servier se sont dit prêts jeudi dernier à faire une première dotation de 20 millions d’euros à un fonds d’indemnisation spécifique des victimes du Mediator, fonds où ils avaient annoncé fin janvier leur intention de participer.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : DIVORCE & SEPARATION