Demande de rappel téléphonique S'inscrire à la lettre d'information

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > DIVORCE & SEPARATION > LES ADULTES DIVORCENT, LES ENFANTS NE DIVORCENT PAS

LES ADULTES DIVORCENT, LES ENFANTS NE DIVORCENT PAS

29 07

Catégories : DIVORCE & SEPARATION

DIVORCE ENFANT

Nous savons tous qu'un divorce affecte les deux époux et les personnes autour d'eux, parfois durement.

Cela est particulièrement vrai lorsque le couple a des enfants.

Un divorce affecte les enfants de tous âges, jeunes et adolescents, et ils se poseront naturellement de nombreuses questions telles que «Où vais-je vivre?" et "Quand vais-je voir maman ou papa?".

Les enfants auront également des questions qui vont au-delà de la logistique d'une vie séparée entre papa et maman.

Les enfants peuvent également s'interroger sur leur propre rôle dans la séparation de leurs parents, se demandant si leurs propres actions avaient quelque chose à voir avec le divorce.

Il est essentiel de rassurer vos enfants que le divorce n'est pas leur faute, et de souligner que les deux parents les aiment beaucoup.

"Pourquoi êtes-vous en instance de divorce?"

Il faut anticiper cette question et parler avec votre ex des réponses adaptées à l'âge des enfants que vous deux leur répondrez.

Si vous réussissez à le faire, vous gagnerez tous les deux et vous saurez maintenir l'existence d'une "famille" hors mariage (deux parents et des enfants qui s'aiment) et éviter que vos enfants s'interrogent et ne soient troublés à l'avenir sur les rôles familiaux de chacun.

Il est important d'écouter, de reconnaître et de valider les sentiments des enfants en étant attentifs à leurs préoccupations, leurs soucis, leurs espoirs, et plus encore...

Un divorce augmente le risque que les enfants développent des problèmes de comportement et /ou psychologiques. Les enfants du divorce présentent très souvent des problèmes liés à la colère et sont désobéissants.

Pourquoi ? Tout simplement parce que ce n'est pas le rôle des (jeunes) enfants de s'occuper de leurs parents en divorce !

Au contraire, c'est le rôle des parents de leur donner l'amour et l'attention parentale dont ils ont besoin eux-mêmes.


"Ca va bien se passer"

Il est bon de rappeler que la majorité des enfants du divorce ne développe pas de problèmes comportementaux ou affectifs graves. En fait, la majorité des enfants sont très résistants, en particulier si les parents prennent le temps de mettre en premier les intérêts de leurs enfants.

Le recours à une médiation de divorce pacifique peut réduire considérablement la contrainte qui pèse sur toute la famille, y compris les enfants.

Rappelez-vous: les adultes divorcent, les enfants ne le font pas.

Rejoignons-nous sur Facebook Echangeons sur LinkedIn

Évaluation gratuite de votre dossier

* Champs requis

Newsletter gratuite

Maître Apelbaum vous conseille et répond précisément aux questions que vous vous posez. Dans un but d'accompagnement, à chaque situation : sa solution. Inscrivez-vous à notre lettre d'information.