Demande de rappel téléphonique S'inscrire à la lettre d'information

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > DIVORCE & SEPARATION > La Belgique, championne européenne du divorce

La Belgique, championne européenne du divorce

26 02

Catégories : DIVORCE & SEPARATION

DIVORCE AVOCAT ENFANTS BELGIQUE

La Belgique, championne européenne du divorce

Depuis la nouvelle loi de 2007 qui facilite la procédure, le nombre de divorces est en hausse. La Belgique arrive d'ailleurs en tête du classement européen. S'il est désormais plus facile de se défaire de son conjoint, ce n'est pas sans conséquence pour les enfants dont le schéma familial se brise. Un changement auquel les jeunes s'adaptent cependant de mieux en mieux.

Rien qu’en 2009, on comptabilisait plus de 32.000 ruptures. A tel point que les Belges sont devenus les champions européens du divorce, devant les Danois et les Finlandais. Le changement de loi en 2007 qui facilite la procédure n’est pas étranger à cette situation. Il est en effet désormais plus facile de se séparer de son conjoint.

Familles recomposées en hausse  

Les enfants sont souvent les victimes collatérales du divorce de leurs parents. Ils doivent subir des gardes alternées et s’habituer à de nouvelles structures familiales. Les familles recomposées sont devenues monnaie courante. En Belgique, un jeune sur dix au moins a un demi-frère ou une demi-sœur.

Que faut-il dire aux enfants ?

Si certaines études les disent plus angoissés et dépressifs, les enfants de parents divorcés ne sont pas plus exposés. Dans les faits, les choses bougent afin d’atteindre un nouvel équilibre au profit d’une famille recomposée. « Les conséquences ne sont tout de même pas à sous-estimer. Cela peut être bon en tout cas d’en parler avec les enfants, peut-être pas quand ils sont petits ou bien il faut leur parler de choses qu’ils peuvent comprendre. Il ne faut donc pas les prendre pour des adultes et les prendre entre deux feux pour qu’ils prennent parti pour l’un ou pour l’autre. Il faut leur expliquer avec des mots d’enfant », a indiqué Jérôme de Bucquois, psychologue-psychothérapeute.

 80% aspirent au mariage

Une enquête menée auprès de 3 millions d’enfants mineurs ne vivant plus aujourd’hui avec leurs deux parents révèle que 80% d’entre eux aspirent au grand amour pour la vie.

Rejoignons-nous sur Facebook Echangeons sur LinkedIn

Évaluation gratuite de votre dossier

* Champs requis

Newsletter gratuite

Maître Apelbaum vous conseille et répond précisément aux questions que vous vous posez. Dans un but d'accompagnement, à chaque situation : sa solution. Inscrivez-vous à notre lettre d'information.