Demande de rappel téléphonique S'inscrire à la lettre d'information

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > DIVORCE & SEPARATION > FIN DE VIE, EXPRIMEZ VOS DIRECTIVES

FIN DE VIE, EXPRIMEZ VOS DIRECTIVES

20 03

Catégories : DIVORCE & SEPARATION

FIN DE VIE DIRECTIVES ANTICIPEES

La proposition de loi sur la fin de vie a été adoptée hier à l’Assemblée Nationale à une écrasante majorité. Le nouveau texte, porté par les députés Jean Leonetti et Alain Claeys  n’est ni une autorisation au suicide assisté, ni un pas vers l’euthanasie : elle instaure juste le droit à « une sédation profonde et continue » pour les « malades atteints d’une affection grave et incurable ».

« Dormir avant de mourir pour ne pas souffrir » selon les mots de Jean Léonetti.

Cette sédation pourra être décidée par l’équipe médicale lorsque la souffrance du malade « dont le pronostic vital est engagé à court terme » résiste à tout traitement analgésique. La loi met aussi l’accent sur le droit à quiconque de « refuser un traitement » (l’alimentation et l’hydratation artificielle étant considérés comme des traitements).

Autre disposition de la loi : la possibilité de « directives anticipées, » qui permettent « à toute personne majeure et capable de faire connaître ses souhaits relatifs à sa fin de vie pour le cas où elle serait un jour hors d’état d’exprimer sa volonté. »

Un modèle officiel permettra de laisser ses dernières volontés par écrit, et ces fameuses directives seront « conservées sur un registre national faisant l'objet d'un traitement automatisé. »

La loi accorde aussi un rôle accru à une personne de confiance, désignée pour exprimer la volonté du patient lorsque celui ci ne peut plus s’exprimer.

Rejoignons-nous sur Facebook Echangeons sur LinkedIn

Évaluation gratuite de votre dossier

* Champs requis

Newsletter gratuite

Maître Apelbaum vous conseille et répond précisément aux questions que vous vous posez. Dans un but d'accompagnement, à chaque situation : sa solution. Inscrivez-vous à notre lettre d'information.