Vous êtes ici : Accueil > Actualités > DIVORCE & SEPARATION > DIVORCER, UN DROIT QUI S’IMPOSE A CELUI QUI VEUT RESTER MARIE

DIVORCER, UN DROIT QUI S’IMPOSE A CELUI QUI VEUT RESTER MARIE

Le 10 mai 2015
DIVORCE DROIT

 Le divorce peut être contraire au droit à la vie familiale d'un époux, mais le droit de divorcer ne peut pas pour autant être refusé à l'autre.

La Cour de cassation souligne que si la Convention européenne des droits de l'homme garantit le droit à la vie privée et familiale, elle prévoit aussi que ce droit soit concilié avec la protection des droits et libertés d'autrui.

 Le droit de demander le divorce, et même de l'imposer à l'autre, fait partie de ces droits et libertés d'autrui, expliquent les juges.

La Cour rejette donc l'argument d'un conjoint qui estimait avoir le droit de refuser le divorce.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : DIVORCE & SEPARATION