Demande de rappel téléphonique S'inscrire à la lettre d'information

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > DROITS DES PERES > LE CONGE PATERNITE

LE CONGE PATERNITE

20 05

Catégories : DROITS DES PERES  -  EGALITE PERE-MERE  -  FAMILLE

PERE CONGE PARENTAL DROITS

En France, à peine 50% des pères prennent chaque année leur congé paternité. Savez-vous ce qu’est exactement le congé paternité ? Connaissez-vous vos droits ?

Le congé naissance

Le Code du travail prévoit que le père a droit à 3 jours d'absence au titre d’un "congé de naissance".

Ces 3 trois jours sont considérés comme des congés payés supplémentaires.  

Le congé paternité

A cela s'ajoutent 11 jours (18 s’il s’agit de jumeaux) au titre d’un "congé paternité" que tous les pères peuvent prendre dans les quatre mois qui suivent la naissance.

Ce droit au « congé paternité » est dû par l’employeur quelle que soit l’ancienneté dans l'entreprise ou la nature du contrat de travail.

Depuis 2013, la notion de « père » a été étendue au conjoint de la mère, même s’il n’est pas le géniteur de l’enfant ; il suffit d’être pacsé ou marié.

Pour ces onze jours, le père perçoit un revenu versé par la CPAM (montant plafonné).

Le congé parental d’éducation

Par la suite, il est possible de prendre un congé parental d’éducation d’un an ; celui-ci, à la différence des deux précédents congés, suspend le contrat de travail.

Alors, pourquoi tous les pères ne prennent pas leur congé parental ?

Les raisons sont multiples.

Des raisons financières

Rares sont les conventions collectives ou les accords particuliers qui maintiennent le salaire des pères à 100%.

Pour d'autres pères, la précarité de leur emploi les oblige à ne prendre qu'une partie de leurs jours pour minimiser les pertes.

Enfin, pour les professions indépendantes le congé signifie absence de revenus.

Des raisons carriéristes

La peur d'être mal vu par son employeur est un frein au congé parental.

Pourtant, les bienfaits pour la mère et l’enfant sont reconnus et démontrés.

Le père va permettre à la mère d'éviter la lassitude à s’occuper en permanence d’un petit bébé et de sortir peu à peu de son état fusionnel avec l’enfant.

Surtout, en découvrant son enfant sans que cela passe par le récit de la mère en fin de journée, le papa offre une autre présence à son fils ou sa fille ; il le sécurise différemment et surtout, il prend sa place et mesure l’importance de son rôle. 

Le congé paternité est un droit et un bienfait familial.

LE CONGE PATERNITE
Rejoignons-nous sur Facebook Echangeons sur LinkedIn

Évaluation gratuite de votre dossier

* Champs requis

Newsletter gratuite

Maître Apelbaum vous conseille et répond précisément aux questions que vous vous posez. Dans un but d'accompagnement, à chaque situation : sa solution. Inscrivez-vous à notre lettre d'information.