Vous êtes ici : Accueil > Actualités > DIVORCE & SEPARATION > La fin des applications anti-contrôles de police ?

La fin des applications anti-contrôles de police ?

Le 25 mars 2011
APPLICATIONS SMARTPHONES LOI ALCOOL CONTROLE VITESSE

Des sénateurs américains ont adressé aux principales plateformes d’applications pour smartphones une demande de retrait des service de géolocalisation de contrôle d’alcoolémie.

En France, on connaît les applications pour smartphones indiquant la présence de radars mobiles ou fixes. Aux Etats-Unis, ces services peuvent aller plus loin et référencer, toujours de manière communautaire, l’emplacement des contrôles d’alcoolémie.
Hier, quatre sénateurs américains ont envoyé une lettre aux P-DG de Google et RIM ainsi qu'au patron de la division logicielle de l'iPhone afin de les alerter sur la présence de ces applications.
Les sénateurs citent l'exemple d'une application qui recense plus de dix millions d'utilisateurs qui signalent en temps réel la position des points de contrôle. Ils réclament que ces applications soient bannies des boutiques d’applications ou modifiées de telle manière qu'elles ne comportent plus la fonction d'alerte.
Apple, Google et RIM n'ont pas encore fait connaître leur position.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : DIVORCE & SEPARATION