Vous êtes ici : Accueil > Actualités > DIVORCE & SEPARATION > FACEBOOK GRAND DELATEUR POUR LE DIVORCE

FACEBOOK GRAND DELATEUR POUR LE DIVORCE

Le 22 septembre 2012
FACEBOOK DIVORCE

Facebook est réputé pour ses effets négatifs sur la vie sentimentale. Ruptures, espionnage, le réseau social met les couples à rude épreuve. Cette fois, c'est la fonction de suggestion "People you may now" (personnes que vous connaissez peut-être) qui est à la source du drame.

Aux Etats-Unis, la femme d’Alan O’neil, a d'abord vu s'afficher une photo de son époux en galante compagnie, qui a éveillé sa curiosité. Elle s'est donc rendue sur le profil de cette mystérieuse inconnue, pour découvrir un cliché de son mari et de cette femme... devant en gâteau de mariage. Enfin, elle a pu constater que le statut sentimental de cette rivale indiquait "mariée".

Elle venait de rencontrer la seconde femme de son époux. Alan O’Neill, marié depuis 11 ans avec sa première femme, menait en effet une double vie depuis 2009.

Devant de telles "preuves" accablantes, l'homme de 42 a dû se résoudre à plaider coupable pour bigamie devant la justice. Il a été condamné cette semaine à Washington à un an de prison avec sursis accompagnée d'une mise à l'épreuve.

Mais il possède des circonstances atténuantes, selon son avocat : il n'a jamais eu l'intention de nuire, ni même de mentir. Alan O'Neill a en effet expliqué qu'il a tenté de divorcer de sa première épouse avant de se marier avec la seconde. Mais il aurait eu la mauvaise idée de demander à son voisin de déposer à sa place les papiers du divorce au tribunal. Ce voisin ne serait jamais allé lui rendre ce service. Résultat : Alan est resté marié.

Heureusement, les choses semblent s'être arrangées. Alan aurait annulé son second mariage, et entamé la procédure pour divorcer réellement de sa première femme.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : DIVORCE & SEPARATION