Demande de rappel téléphonique S'inscrire à la lettre d'information

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > FAMILLE > DIVORCE : FAVORISER LE LIEN AVEC LE PERE

DIVORCE : FAVORISER LE LIEN AVEC LE PERE

13 10

Catégories : FAMILLE

DIVORCE PERE ENFANT

Divorce : favoriser le lien avec le père

Après cinq ans, un enfant sur trois ne voit plus, ou presque plus, son père à la suite d'une séparation. Pourtant, les enfants ont besoin de leurs deux parents pour grandir harmonieusement.

Des conflits nocifs pour l'enfant

Les pères égoïstes et irresponsables sont loin d'être majoritaires. Depuis plus de vingt ans, ils s'investissent de plus en plus auprès de leurs enfants et souffrent souvent de ne plus vivre avec eux. Est-ce la faute des mères comme on l'entend souvent ? 85 % des enfants leur sont confiés. Dans le nombre, on peut penser que certaines d'entre elles ne facilitent pas le contact, mais c'est surtout le conflit conjugal le véritable responsable.

Distinguer le conjoint du père

« Pour sortir de cette spirale d'hostilité, il faut parvenir à distinguer le conjoint du père : on est séparé du premier, mais le second reste le père de son enfant pour la vie », souligne le docteur Stéphane Clerget. Personne n'est gagnant dans cette exclusion : « La mère assume seule la charge de l'enfant, le père, qui sent l'hostilité à son égard de son ex-compagne, va espacer ses visites, devenir de plus en plus éloigné des préoccupations de ses enfants : le cercle vicieux est en marche ! », poursuit le spécialiste.

La bonne attitude

Évitez de dénigrer le père, même si cela vous brûle les lèvres. « L'enfant ne peut pas grandir avec un père diabolisé. Plus l'enfant aura une mauvaise image de lui, plus il risque de s'identifier à ses mauvais côtés », met en garde Stéphane Clerget. Zoomez plutôt sur ses qualités, sur celles qui vous ont décidé à faire un enfant avec lui. Ce sont autant de pilotis positifs sur lesquels votre enfant pourra s'appuyer pour grandir. Ce n'est pas le week-end de garde pour son anniversaire ou la fête des pères ? Faites preuve de souplesse... Organisez les week-ends si vous le sentez perdu. « Certains hommes ont du mal à s'occuper des enfants. La mère peut lui donner des idées : la piscine, un parc de loisirs... Ce n'est pas pour lui qu'elle le fait, mais pour son enfant, pour leur relation », propose le spécialiste. Expliquez à votre enfant que son père verse une pension alimentaire, même si c'est vous qui remplissez le panier au quotidien. C'est important qu'il sache que ce dernier participe à son éducation. 
En cas de conflit, n'hésitez pas à faire appel à une médiation ou à une thérapie familiale. Même en colère contre votre ex-conjoint, rappelez-vous que votre enfant a vraiment besoin de son père.

 

Kimberly Seltzer

Thérapeute, coach amoureux

Rejoignons-nous sur Facebook Echangeons sur LinkedIn

Évaluation gratuite de votre dossier

* Champs requis

Newsletter gratuite

Maître Apelbaum vous conseille et répond précisément aux questions que vous vous posez. Dans un but d'accompagnement, à chaque situation : sa solution. Inscrivez-vous à notre lettre d'information.