Demande de rappel téléphonique

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > DIVORCE & SEPARATION > FACEBOOK ET DIVORCE

FACEBOOK ET DIVORCE

01 11

Catégories : DIVORCE & SEPARATION

DIVORCE FACEBOOK

Surfer sur Facebook plusieurs fois par jour est une habitude qui semble inoffensive, divertissante et un moyen facile de prendre une pause au travail ou à l'école.

Mais comment tout ce temps que nous passons sur Facebook peut conduire au divorce ?

Facebook est un média émotionnel

Facebook est très doué à influencer notre état ​​émotionnel ; et même beaucoup plus que nous ne le réalisons.

Dans une étude de 2012, Facebook lui-même est venu à cette conclusion car leur étude a montré que l'état émotionnel de celui qui publie un « statut » a un effet significatif sur l'humeur de ceux qui l’on lu et qui l’ont ensuite partagé sur Facebook.

 Un sentiment négatif à l’encontre des « maris » ou des « épouses » se répand ainsi comme une trainée de poudre !

Facebook déconnecte de la vie réelle

Rester en ligne peut aussi devenir une façon de vivre par procuration à travers la vie des autres ; on se déconnecte de sa propre vie et de son conjoint. 

Facebook comme preuve dans le divorce

 Pour ce qui est de recueillir des preuves lors d'un divorce, Facebook règne en maître.

Un tiers de toutes les assignations en divorce en 2013 contenait le mot "Facebook" et ce pourcentage ne ​​cesse d'augmenter.

 On se connecte aussi sur Facebook pour rechercher spécifiquement des informations afin d’étayer les allégations d'infidélité, de toxicomanie, d'inconduite financière et de rôle parental inapproprié.

Un frein à l’après divorce

Après le divorce, la tentation de regarder la page Facebook de votre ex peut vous retenir d'aller de l'avant dans votre propre vie, vous faire ruminez sur des décisions antérieures et délivrer de cyniques mensonges de bonheur de vous avoir quitté.

Voici ce qu’il convient de faire

Alors, que pouvez-vous faire pour vous assurer que Facebook ne s’invite pas à votre divorce ?

Une stratégie intelligente est d'examiner soigneusement ce que vous êtes sur le point de partager en ayant à l’esprit que cela pourrait un jour se retourner contre vous.

En procédure de divorce, il peut-être judicieux d’effacer certains contenus, de désactiver ou de limiter l'utilisation de votre compte jusqu'à ce que votre dossier soit définitivement terminée.

Ou même encore, fermer votre page actuelle Facebook pour ouvrir « une nouvelle page de vie» après le divorce.

#divorce #divorcefacebook #apelbaum

Rejoignons-nous sur Facebook Echangeons sur LinkedIn

Évaluation gratuite de votre dossier

* Champs requis

Newsletter gratuite

Maître Apelbaum vous conseille et répond précisément aux questions que vous vous posez. Dans un but d'accompagnement, à chaque situation : sa solution. Inscrivez-vous à notre lettre d'information.