Demande de rappel téléphonique S'inscrire à la lettre d'information

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > PRENOM & NOM > Un prénom "original"

Un prénom "original"

04 04

Catégories : PRENOM & NOM

PRENOM CHANGEMENT ORIGINALITE

A la mode, original, rare, régional… les parents investissent beaucoup dans le prénom de leur bébé. Mais attention en le choisissant, car c’est l’enfant qui devra le porter toute sa vie.

 Alors que les Christiane, Jacqueline ou Dominique étaient en nombre dans les années 1950, on se contente souvent aujourd’hui de prénoms de trois ou quatre lettres. Emma. Jade. Léa. La mode des prénoms est au court, au dynamique, à l’efficace. « On vit dans une époque où tout est plus rapide, on est dans le vif, l’action. C’est un peu le reflet de la société de technologie », évalue Stéphanie Rapoport, auteure de l’Officiel des prénoms 2011. En 1952, un prénom masculin comportait en moyenne 6,5 lettres, un prénom féminin 7,8. En 2002, on est respectivement passé à 5,9 et 6,1.

Cette année encore, Emma et Lucas devraient être les prénoms les plus donnés, qui figurent dans le top 3 de l’Insee depuis une dizaine d’années. Ils iront à l’école avec une ribambelle d’Enzo, Nathan, Jade et Léa, qui arrivent deuxièmes et troisièmes.

 « La sonorité joue un grand rôle dans la définition de la mode », explique Stéphanie Rapoport. Les parents se creusent la tête pour trouver un prénom original, dont le son apparaît sympathique, et se désintéressent de plus en plus de l’origine, de la signification ou de la tradition. Ainsi, même si Emma est le prénom féminin le plus donné, on n’en compte qu’une sur soixante naissances, alors qu’en 1900 les Marie représentaient une naissance sur onze. Le choix ne cesse de s’agrandir, grâce au retour des prénoms régionaux, aux nombreuses variantes orthographiques (on en dénombre 28 pour Tiphaine  !) ou encore aux inventions.

 Plusieurs études américaines ont également montré des liens parfois surprenants entre un prénom et le devenir d’un individu. Ainsi, une même personne sera perçue comme plus ou moins belle selon qu’on lui attribue un prénom dynamique ou désuet. Les enfants aux prénoms les plus courants obtiennent de meilleures notes que ceux aux prénoms plus rares.

Rejoignons-nous sur Facebook Echangeons sur LinkedIn

Évaluation gratuite de votre dossier

* Champs requis

Newsletter gratuite

Maître Apelbaum vous conseille et répond précisément aux questions que vous vous posez. Dans un but d'accompagnement, à chaque situation : sa solution. Inscrivez-vous à notre lettre d'information.